Peut-on se passer de manger de la viande ?

Que ce soit par choix personnel ou par hygiène de vie , certains d'entre nous renoncent à la viande . Un choix qui implique un vrai changement d'habitudes alimentaires . Depuis la fin du XIXème siècle , notre consommation a explosé . Nous en mangeons environ 50 % de plus , et sa production a été multipliée par quatre entre 1950 et 1995 . Depuis les années 1970 , avec la mode des plats préparés et des régimes en tout genre , on en consomme souvent tous les jours , mais sous différentes formes . Ce qui donne , à tort , l'impression d'être moins carnivores !

Environ 2 % de Français ne mangent pas de viande , qu'elle soit rouge ou blanche , tandis qu'une grande majorité en consomme chaque jour . Décryptage de ce qui est mieux pour notre santé !

Après un bon repas de viande , on se sent souvent plus lourd . Le corps semble dépenser une énergie considérable pour digérer . Un régime trop riche en viande est fatiguant pour l'organisme . En plus du risque de cholestérol lié à un excès de viande rouge , les conséquences de cette surconsommation sont également un trop-plein d'acidité dans l'organisme qui abîme notre cerveau , nos organes et nos neurotransmetteurs . D'où l'augmentation de certaines maladies , notamment des cancers chez les gros carnivores . Mais pouvons-nous pour autant nous passer de viande ?

La viande permet de faire le plein de protéines : les protéines que l'on trouve dans la viande sont indispensables à notre survie . Elles permettent à notre organisme de construire , réparer et renouveler toutes ses composantes , à commencer par les cellules . Les végétariens , autant que les carnivores , ne doivent et ne peuvent donc s'en passer . Les protéines peuvent être d'origine animale ( viande , lait , oeufs , poisson...) ou d'origine végétale ( légumes secs , céréales , légumineuses , fruits...) . Et contrairement aux graisses , il n'y en a pas de bonnes ou de mauvaises .

D'autres aliments en contiennent aussi : le soja , les pois chiches , les lentilles et les oeufs sont également riches en protéines . Le fenouil et le quinoa en contiennent également en grande quantité . Cependant on retrouve ces aliments sur peu de tables , en partie parce que nombre de consommateurs ne savent pas comment les cuisiner .

La viande pour faire le plein de vitamine B12 et de fer : la vitamine B12 , très présente dans la viande , est indispensable à la croissance , au bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux . Le fer est un oligo-élément indispensable à l'organisme . Il contribue à la formation de l'hémoglobine contenue dans les globules rouges du sang et stimule le système immunitaire . Une carence en fer conduit à l'anémie , diagnostiquée par une analyse de sang .

D'autres aliments en contiennent aussi : si l'on ne mange pas de viande , le poisson , les oeufs et le fromage frais sont une bonne source de vitamine B12 , et les lentilles , le quinoa , les haricots secs , les moules et les céréales complètes sont à consommer pour leur teneur en fer .

La viande peut être supprimée de nos repas : si l'on veut supprimer la viande de son alimentation , ce qui est le choix des végétariens , l'idéal consiste à associer les légumineuses , les céréales et les produits laitiers pour faire le plein de protéines .

Des idées d'équivalence : 100 g de bifteck = 140 g de riz + 70 g de lentilles , ou 350 g de fromage blanc , ou 4 oeufs , ou 120 g de crevettes , ou 140 g de saumon .

Il faut varier son alimentation

Côté légumes : fenouil , petits pois , lentilles , soja ou pois chiches , tous ces aliments riches en protéines peuvent se cuisiner à toutes les sauces .

Côté céréales : variez les plaisirs avec le riz , le millet , l'épeautre ou encore le sésame . Le quinoa et les fruits secs oléagineux , comme les noix et les amandes , sont d'autres excellentes sources de protéines . Sans oublier les oeufs , le poisson et les produits laitiers qui remplacent très bien la viande .

Et le lait ? : celui de vache ou de chèvre étant d'origine animale , certains végétariens optent pour des laits d'origine végétale ( de riz , de soja , d'amandes , de coco...) souvent moins caloriques et plus faciles à digérer . On en trouve de toutes sortes dans la plupart des grandes surfaces .

En conclusion : l'homme peut se passer de viande rouge et se nourrir en partie de protéines végétales . Mais les apports délivrés par les protéines animales ( lait , oeufs , fromage ) restent indispensables . Si l'on ne souhaite pas devenir végétarien , le mieux est de manger de tout mais en petites quantités .

Les chiffres : La consommation française moyenne par personne de viande de boucherie est de 16,7 kg / an ( 322 g / semaine ) et de 19,3 kg / an ( 373 g / semaine ) si l'on ajoute les plats préparés intégrant au moins 50 % de viande ( chiffres 2007 ) .

33 % des Français consomment deux à trois fois par semaine de la volaille ( poulet , dinde ) , et 38 % une fois par semaine .

28 % des Français consomment de la viande de boeuf deux à trois fois par semaine , et 40 % une fois par semaine .

21 % des Français consomment de la viande de porc deux à trois fois par semaine , et 37 % une fois par semaine .

Etude réalisée en juin 2010 par l'Ifop pour le SNIV-SNCP , les entreprises françaises des viandes .

Végétarien ou végétalien ? : les végétariens ne mangent en théorie pas de viande , mais consomment des produits d'origine animale comme le poisson , le lait , le beurre , les oeufs , ou encore le miel et le fromage . Mais à chacun son régime alimentaire ; certains acceptent la volaille ou le poisson , alors que d'autres ne mangent ni oeufs ni fruits de mer , voire aucun produit laitier .

Les végétaliens ne consomment en revanche que des produits d'origine végétale : fruits , légumes , lait de soja...

Lisez et téléchargez d'autres articles sur

http://lasanteauquotidien.jimdo.com 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site