Les combines des Hypermarchés

Promotions bidon , baisses de prix imaginaires , parcours du combattant pour arriver jusqu'aux caisses...Tous les coups sont permis pour nous pousser à dépenser sans compter .

Malgré les condamnations en justice , rien n'arrête la grande distribution . Ces enseignes qui montent au créneau pour défendre le pouvoir d'achat des Français n'ont en réalité qu'une seule idée en tête : les plumer toujours plus . Et comme 70 % des achats de la vie courante sont réalisés dans les hyper et les supermarchés , les consommateurs ont intérêt à réagir . Voici quelques astuces pour ne plus tomber dans les pièges tendus dans les rayons .

Des promotions introuvables en rayon

Le piège :

Les hypermarchés inondent nos boîtes aux lettres de prospectus publicitaires truffés de promos alléchantes . Ces offres sont supposées pousser le client à se déplacer pour acheter ce qui est désigné comme des « produits d'appel » .

Le problème , c'est qu'ils sont souvent introuvables sur place . Le magasin prétend alors qu'il n'a pas encore été approvisionné ou qu'il est en rupture de stock .Plusieurs enseignes ont déjà été condamnées pour ces pratiques , et les hypermarchés en placent désormais une quantité ridicule en rayon afin de rester dans la légalité . Beaucoup de clients feront donc chou blanc mais repartiront avec un autre produit , histoire de ne pas être venus pour rien .

Les astuces :

- Jetez de façon systématique les prospectus publicitaires . Plusieurs expériences l'ont démontré : les consommateurs qui les lisent achètent plus souvent des produits dont ils n'ont pas besoin .

- Gérez vos coupons de réduction . Ne les utilisez qu'en cas de besoin et conservez uniquement ceux valables pour les produits que vous consommez habituellement .

- Prenez garde aux réductions sur le volume . Car , si on paye moins cher lorsqu'on achète en grande quantité , on consomme en général davantage et on dépense plus au final .

Les fausses baisses de prix alléchantes

Le piège :

Gare à l'effet clinquant et trompeur du packaging ( l'emballage du produit ) .Pour afficher des prix en baisse , masquer la répercussion de la hausse du coût des matières premières sur le consommateur ou vendre plus cher un petit conditionnement qu'un format traditionnel , les fabricants diminuent les quantités ; parfois de leur propre chef , mais aussi souvent à la demande des hypermarchés qui ne leur laissent pas le choix .

Cette tendance est vraie pour les marques nationales , comme pour les marques distributeurs . Il y aura donc par exemple un gâteau de moins dans votre paquet ou il manquera 100 ml dans votre pot de glace . Pire : on paye parfois plus cher un « format éco » que des produits à l'unité .

Les astuces :

- Comparez toujours les prix au kilo ou au litre . C'est la seule façon de vérifier qu'un produit est réellement moins cher qu'un autre .

- Achetez en vrac . La vente au poids est souvent moins coûteuse et le packaging n'augmente pas le prix du produit .

Des promesses faciles rarement tenues

Le piège :

Si vous trouvez moins cher ailleurs , Tartempion vous rembourse dix fois la différence . Une promesse qui est rarement tenue , car les consommateurs sont peu nombreux à faire valoir leurs droits . Et pour cause : les démarches pour se faire rembourser sont particulièrement compliquées .Les listes des produits avec la « garantie prix les plus bas » ne sont disponibles ni sur internet ni en magasin .

Il est donc nécessaire de comparer chaque article en rayon avec le ticket de caisse délivré par l'enseigne concurrente . Et il faut bien sûr acheter une deuxième fois le produit pour faire jouer la fameuse garantie .

Autre difficulté : les enseignes modifient constamment leurs prix , s'alignant les unes sur les autres à quelques centimes près . La concurrence est donc complètement faussée .

Conclusion : il faut se casser la tête plusieurs heures pour se faire rembourser moins d'un euro ; une épreuve que seuls les plus obstinés affrontent et surmontent .

Les astuces :

- On ignore plus facilement les belles promesses le ventre plein . Les études le prouvent : faire ses courses après le repas coûte moins cher que de pousser un chariot le ventre vide , car on évite les tentations .

- Prévoyez vos menus ; dressez la liste des produits nécessaires et n'achetez rien d'autre . C'est surtout comme cela que vous parviendrez à faire des économies . Et si l'argent ne vous motive pas suffisamment , pensez à votre ligne !

Un parcours organisé pour mieux vous tenter

Le piège :

Toutes les grandes surfaces ont le même objectif : vous faire déambuler dans les rayons pour multiplier les sollicitations . Vous trouverez donc de nombreux produits que vous n'aviez pas prévu d'acheter sur votre parcours : un outil révolutionnaire pour le bricolo du dimanche , un jouet indispensable pour être à la mode dans la cour de l'école , un balai formidable pour tout nettoyer mieux et plus vite...

Bref , autant d'accessoires dont vous pourriez parfaitement vous passer . Alors , sachez résister aux tentations .

Les astuces :

- Rédigez votre liste de façon à ne passer qu'une fois dans chaque rayon .

- Faites vos courses en amoureux : désireux d'abréger la corvée , votre homme vous poussera très vite dans les allées .

- Gardez la tête basse ! Les produits les moins chers sont rangés près du sol . A l'inverse , les plus tentants et ceux qui génèrent le plus de marge pour le magasin sont presque toujours à hauteur du regard .

Des têtes de gondole sacrément trompeuses

Le piège :

Placées à l'entrée du magasin , dans certaines allées et près des caisses , les têtes de gondole mettent des produits en avant . Le but est de vendre ce que le client n'avait pas prévu d'acheter « Prix choc » , « Prix malin » …

Ces promotions n'en sont pas toujours . Car , contrairement aux soldes , ces termes n'ont aucune définition juridique . Rien n'interdit aux grandes enseignes d'en abuser . Paquet de céréales gigantesque vendu le même prix au kilo que le petit format , bouteilles d'huile vendues par rapport à l'achat à l'unité...Le prix en gondole peut même être plus élevé qu'en rayon .

Les astuces :

- Foncez droit sur votre cible en évitant de laisser votre regard traîner du côté des têtes de gondole .

- Utilisez des paniers plutôt qu'un chariot . Une fois remplis avec l'indispensable , vous n'aurez plus assez de place pour y caser le superflu . Et comme ils pèsent au bout du bras , vous aurez naturellement tendance à moins les charger .

Les clients se méfient davantage : les promotions ne font plus rêver les consommateurs . Selon une enquête d'Ipsos en 2011 , nous sommes 78 % à considérer qu'elles ne garantissent pas toujours les prix les plus bas .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site